Un site naturel façonné par l’Homme

Symbole du département, le puy de Dôme culmine à 1 465 mètres. C'est aujourd'hui un volcan endormi qui s'est édifié il y a 11 000 ans. Il est  au cœur de la chaîne des Puys composée d'environ 80 volcans, particularité géologique unique au monde.

L'histoire du Géant des Dômes est aussi une histoire d'hommes.

Sommaire

Silhouette du Géant des Dômes

Vue de la silhouette emblématique du puy de Dôme GRAND SITE DE FRANCE de la Grotte du Sarcoui.

Naissance du volcan

Le puy de Dôme, aujourd'hui endormi s'est édifié il y a 11 000 ans en trois phases successives :

  1. Explosion à travers un cône de scories existant préalablement qui a permis la croissance d'un cumulo-dôme de lave hérissée riche en silice et très visqueuse (la dômite).
  2. Explosion de la partie orientale du dôme avec de dépôts de brèches et de nuées ardentes.
  3. Croissance d'un second dôme et mise en place de l'aiguille sommitale aujourd'hui disparue (source : « Volcanologie de la Chaîne des Puys » 4e édition-2004- Parc des Volcans d'Auvergne).

Au coeur de la Chaîne des Puys

Haut de 1 465 mètres, le puy de Dôme surplombe l'ensemble des 80 volcans formés lors d'une éruption unique qui constituent la jeune Chaîne des Puys du Massif Central. Situé dans le  Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne, il a donné son nom au département du Puy-de-Dôme en 1791.

Un temple au sommet

Le sommet du puy de Dôme abrite les vestiges de l'un des plus grands sanctuaires de montagne de la Gaule romaine.
Le temple de MercureOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre construit au milieu du IIe siècle de notre ère, faisait partie d'un important ensemble religieux qui dominait la capitale de la cité Augustonemetum (l'actuelle Clermont-FerrandOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre).
Les pèlerins gallo-romains arrivaient par la voie d'Aggripa jusqu'à l'agglomération située au col de Ceyssat, puis cheminaient jusqu'au temple de Mercure.

Les grandes dates du puy de Dôme

Expérience de Blaise Pascal sur la pression atmosphérique. 1623 - 1662

Au XVII ème siècle, Blaise Pascal, natif de Clermont-Ferrand, va utiliser le puy de Dôme pour vérifier une théorie qui deviendra une véritable révolution scientifique, entrevue par les Italiens Galilée et Torricelli : l'existence du vide.

Histoire de la météorologie moderne

Pascal veut montrer que l'air possède une pesanteur qui décroît avec l'altitude. Le 19 septembre 1648, équipé de baromètres à mercure, Florin Périer, le beau-frère de Blaise Pascal gravit les pentes du puy de Dôme. Il enregistre avec soin l'abaissement du mercure lors de la montée, puis son relèvement à la descente. Il constate que la pesanteur de l'air varie en fonction de l'altitude.
Ainsi, la théorie de Pascal se confirme et l'expérience de Périer rencontre un vif succès.
Les protagonistes en demeurent satisfaits et la rééditent : au sommet de la tour Bayette de la cathédrale de Clermont-FerrandOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre et à Paris. Pascal initie la météorologie moderne.

Construction de l'Observatoire - 1872

L'expérience de Pascal pose les bases des études atmosphériques.
Deux cents ans plus tard, le premier observatoire permanent de montagne est créé. Sous l'impulsion du professeur Emile Alluard (l'initiateur du projet) et l'influence du Ministre de l'instruction publique Victor Duruy , la ville de Clermont-Ferrand et le Conseil général financent la construction de l'observatoire au sommet du puy de Dôme.

Un rôle clé pour l'évolution du climat

Inauguré le 22 août 1876, c'est une prouesse technique, grâce à la multiplicité d'appareils de pointe pour l'étude de la physique des nuages. Il devient Observatoire des Sciences de l'Univers en 1986 et jouit depuis d'une renommée internationale.
Il dispose d'instruments microphysiques et chimiques sophistiqués permettant d'apprécier notamment le rôle des nuages et de leur composition dans l'évolution du climat ou dans l'effet de serre.

Création de la ligne de tramway de Clermont-Ferrand au sommet du puy de Dôme - 1907

Jean Claret (ingénieur lyonnais) commence les travaux du train du puy de Dôme en 1905. Contrairement aux autres trains, qui permettent d'acheminer des voyageurs ou des marchandises, le train du puy de Dôme as déjà une fonction touristique.
Inauguré le 19 juillet 1907 , il circule tous les jours du 15 mai au 1er novembre à raison de 4 trajets quotidiens. Il faut compter deux heures pour effectuer l'aller-retour. L'activité du train prend fin en octobre 1925 face aux dépenses d'exploitation en constante augmentation.

Début du XXème siècle

Le Conseil départemental fait l'acquisition d'une partie du sommet du puy de Dôme pour s'opposer aux projets des promoteurs immobiliers qui souhaitent y construire des hôtels de luxe accessibles en train au départ de Clermont-Ferrand depuis 1907.

Eugène Renaux pose son avion au sommet du puy de Dôme - 1911

L'aviateur Eugène Renaux, lauréat du Grand Prix Michelin, et son navigateur, ont rallié avec un biplan : Paris - le sommet du puy de Dôme en 5h10, c'était en 1911. L'exploit est nationalement reconnu, ils reçoivent une récompense de 100 000 francs.
En 2011, cet exploit a été célébré pour les 100 ans de l'atterrissage au sommet du puy de Dôme de ces deux illustres personnages.

Première ascension par les coureurs du Tour de France -1952

Fernand Ladoux, du Véloce Club Auvergnat, inaugure la conquête cycliste du sommet. Il effectue en 1892 l'aller-retour Clermont-Ferrand - sommet du puy de Dôme par la vallée de Royat, le Col de Ceyssat et le chemin des Muletiers en 2h07. C'est le Tour de France qui confère à l'ascension sa notoriété internationale.
A partir de 1952, l'étape du Tour de France avec la montée du puy de Dôme est le théâtre d'affrontements légendaires dont l'inoubliable duel Anquetil-Poulidor en 1964.

Construction de l'antenne Télédiffusion de France TDF - 1956

Aujourd'hui, personne n'imagine le volcan sans son antenne !
Elle est édifiée en 1956 et 1957. A l'époque, peu de foyers auvergnats sont équipés de la télévision, par manque de moyens mais aussi à cause de la réception insuffisante. Le relief de la région laisse de nombreuses zones d'ombres sans couverture.
Le puy de Dôme, point élevé et proche de la plus grande agglomération de la région, est l'endroit idéal pour l'installation d'un relais de télévision. Ainsi, le puy de Dôme se voit dominé par l'antenne TDF qui se situe à l'intérieur du centre interministériel.

Premier vol en deltaplane depuis le sommet. 1973

Le premier vol en deltaplane depuis le sommet du puy de Dôme est réalisé en 1973 par Bernard Darris et François Guinand, deux pionniers parisiens du futur deltaplane.
C'est ensuite toute une série d'envols qui s'opère : 1974, André Bayle, 1979 et 1980, Patrick Depailler. Aujourd'hui, les passionnés " volants " sont indissociables du site du puy de Dôme, toujours à la recherche de nouvelles sensations.

Classement du site de la Chaîne des Puys. 2000

Pour maintenir en état les paysages de la Chaîne des Puys, l'État décide de classer le site. Cette décision est justifiée par la fragilité du site, la parfaite lisibilité des formes ainsi que la qualité et la cohérence des paysages.

Opération Grand Site de France.

Lancement de la démarche. 2004

Une opération Grand Site est une démarche partenariale entre l’État, les collectivités locales et les acteurs d'un site qui subit des dommages liées au tourisme. La procédure GRAND SITE DE FRANCE c'est intégrer un site dans une démarche de développement durable de façon constante.

Les objectifs définis :

  • Respect de l'esprit du lieu,
  • Réorganisation de l'accueil du public en gérant les flux,
  • Modification du mode d'accès au sommet avec la mise en service du train à crémaillère,
  • Intégration des propriétaires fonciers et des activités dans un périmètre défini.

Les étapes

Demande de labellisation GRAND SITE DE FRANCE2007
Labellisation GRAND SITE DE FRANCE2008
Lancement des travaux du Panoramique des Dômes2010
Mise en service du Panoramique des Dômes2012

Le label GRAND SITE DE FRANCE est renouvelé en 2014 pour 6 ans.

Rôle du Conseil départemental du Puy-de-Dôme

Les liens entre le Conseil départemental et son site éponyme le puy de Dôme remontent au début de ce siècle. Le Département achète une partie du sommet du puy de Dôme, pour s'opposer aux projets des promoteurs immobiliers qui souhaitent construire des hôtels de luxe sur ce sommet accessible depuis 1907 par train, au départ de Clermont-Ferrand.
Le département s'affirme alors comme le gardien de l'identité de ce site naturel remarquable. Le puy de Dôme se transforme ainsi en espace permanent d'activité professionnelle et en lieu de recherche scientifique. Il devient le seul volcan accessible à tous, sans effort, grâce à la route qui en 1926, s'est substituée à la plateforme ferroviaire percée en 1907. Ces trente dernières années le consacre premier site touristique régional avec une moyenne de 435 000 visiteurs par an.
Depuis plus de 25 ans le département est engagé dans une démarche de tourisme durable qui vise la protection d'un espace naturel fragile avec la qualité de l'accueil du public, dans le respect des usages du lieu et de ses habitants.

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 20 septembre 2017