Berceau de la volcanologie

La Chaîne des puys est un alignement de 80 volcans qui s’étend sur près de 32 km de long et 4 km de large. Ce site naturel regroupe toutes les formes de volcanisme et constitue un spectacle visuel fascinant. C'est ici que l'étude des volcans voit le jour.

La chaîne des puys relève en grande partie de propriétés privées sur lesquelles des usages traditionnels comme l'élevage et la sylviculture garantissent la beauté des paysages.
Merci de respecter ces espaces privées qui vous accueillent et d'être attentif aux usages traditionnels pratiqués !

Chaîne des Puys - Puy de Dôme vue aérienne

Les volcans les plus jeunes de France

Formé entre 95 000 et 8 400 ans, la chaîne des puys constitue l’ensemble volcanique le plus jeune de France métropolitaine. C’est justement parce que ces volcans sont jeunes, qu’ils proposent une grande variété de formes.

Les volcans de la Chaîne des Puys n’ont pas eu le temps de s’éroder, leurs formes sont restées pures et facilement interprétables. Ce site naturel est délimité au nord par la commune de Charbonnière-les-Varennes et au sud par les communes d’Aydat et de Saulzet-le-Froid.

Pourquoi des volcans en Auvergne ?

En contrecoup de la formation des Alpes, la croûte terrestre s'est amincie créant ainsi de vastes fissures sous l’Auvergne. Les roches ont alors fondues par endroit et ont formé du magma. Et c’est par ces fissures qu’il est remonté à la surface, créant ainsi des volcans.

Pourquoi plusieurs volcans ?

Une fois, le magma remonté à la surface par une des fissures, créant un volcan, il se refroidi dans la cheminée bouchant ainsi le conduit vers la surface. Le magma remonte alors ailleurs, par une autre fissure, créant un autre volcan. Et ainsi de suite, jusqu’à former les 80 volcans qui composent la Chaîne des Puys.

Et pourquoi ont-ils des formes différentes ?

Le magma est conditionné par sa teneur en silice. Ainsi, plus il est riche en silice plus il sera visqueux, et au contraire, plus il est pauvre en silice plus il sera fluide. Ces magmas se comportent aussi différemment selon le taux de gaz contenu dans la chambre magmatique qui favorise leurs ascensions.
Ainsi, si le taux de gaz est important et le magma fluide, ce dernier remonte très vite à la surface en projetant des morceaux de lave appelée « scories ». Celles-ci s’accumulent alors pour former un cône. Ce type de volcans, dits « volcans rouges », émettent des coulées de lave qui peuvent parfois s’étendre sur plusieurs kilomètres.
Au contraire, si le magma est visqueux, il empêche la formation de bulles de gaz. Il s’accumule alors à la sortie de la bouche éruptive formant ainsi un dôme. Mais, à l’intérieur, des gaz piégés augmentent la pression jusqu’à ce que le volcan explose provoquant un nuage de blocs et de cendres brûlants qu’on appelle « nuée ardente ». On parle alors de « volcans gris » et ceux-ci sont très redoutables en raison de la vitesse à laquelle la nuée ardente dévale les pentes du volcan en détruisant tout sur son passage.
Et enfin, lorsqu’en remontant à la surface, le magma rencontre une nappe phréatique (nappe d’eau souterraine) celle-ci s’évapore immédiatement augmentant la pression et provocant une terrible explosion. Un immense cratère est formé, appelé « maar » et, s’il est alimenté par la nappe phréatique, se remplit d’eau et forme un lac.

Les volcans de la Chaîne des Puys peuvent-ils se réveiller un jour ?

Les volcans de la Chaîne des Puys sont dits monogéniques, c’est-à-dire créés lors d’une éruption brève et unique. Pour simplifier, on peut dire que ce sont des volcans « à usage unique » : une fois l’éruption terminée, le volcan est définitivement éteint.

Les volcans de la Chaîne des Puys ne se réveilleront donc pas mais d’autres volcans pourraient apparaître. Actuellement, il n’y a aucun moyen de prévoir la prochaine éruption mais le Réseau Sismique RégionalOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre surveille de près l’activité volcanique.

Bibliographie

Le volcanisme dans tous ses états

Téléchargez Enrichir vos visites et vos randonnées

Vous souhaitez emprunter un livre ou un DVD ?
Rendez-vous dans une bibliothèque appartenant au réseau de la médiathèque départementale (voir la liste des bibliothèquesOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre) qui vous réservera le document.
Certaines bibliothèques proposent des abonnements temporaires.

Fenêtre sur rift

Observation d'un rift

La Chaîne des puys fascine

Depuis 1751, date à laquelle Jean-Etienne Guettard, géologue, minéralogiste et naturaliste français, reconnait en ces formes paysagères des volcans, la Chaîne des puys fascine.
C’est ici que la volcanologie (étude des volcans) a vu le jour.

Parmi les grands noms qui ont marqué ce lieu on trouve :

  • Blaise Pascal, célèbre mathématicien et physicien, avec son expérience sur la pression atmosphérique
  • René de Chateaubriand , Stendhal et Guy de Maupassant , auteurs romantiques dont les paysages de la Chaîne des Puys n’ont pas laissé indifférents
  • Viollet-le-Duc, architecte, ou encore le peintre normand Jean-François Millet qui s’est inspiré des paysages dans ses œuvres

.

La vue que l'on a du Puy de Dôme, qui n'est qu'à deux lieues de la ville, élève l'imagination , tandis que l'aspect de La Limagne donne l'idée de la magnificence et de la fertilité.

Stendhal 1837

Pastoralisme en Chaîne des Puys, c'est toujours d'actu

Tradition pastorale

Le plateau des Dômes

Cultivé et pâturé avant la période médiévale

Le plateau des Dômes est à la fois pâturé et cultivé sans nul doute déjà avant la période médiévale mais sans en connaître la prédominance.
A partir du Moyen-Age, grâce notamment aux différentes donations de terres aux habitants dont la plus célèbre reste celle de la comtesse de Montferrand au XIIème siècle, un système en deux espaces va se mettre en place : se côtoient ainsi des espaces privatifs autours des villages réservés aux cultures ou au fauchage et des espaces collectifs, résultant des dons, dans les secteurs volcaniques. Ainsi, les monts Dômes et les Cheires deviennent les espaces collectifs des villages situés à leur périphérie et où les villageois envoient paitre leurs troupeaux à la belle saison. A cette époque, le pastoralisme ne concerne que les espèces ovines ; le sol volcanique étant trop pauvre pour accueillir des bovins.

Fin du XVIIIème siècle

Des pâtures aux cultures

A partir de la fin du XVIIIème siècle, la population rurale croît fortement et oblige les habitants à convertir les pâtures en cultures pour subvenir aux besoins de tous. Des landes sont ainsi brûlées afin d’être défrichées et mises en culture ; l’intensification des pratiques appauvrit le sol et accélère son érosion.
L’appauvrissement de la paysannerie entraîne le phénomène d’exode rural à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Cet exode rural s’amplifie au XXème siècle et peu à peu les campagnes sont désertées, la forêt reprend du terrain naturellement ou incitée par les politiques publiques.

Berger au pied des volcans

Bergers au pied des volcans

Aujourd'hui

Berger et son troupeau au pied du puy de Dôme

Aujourd’hui, le pastoralisme, est encouragé par les gestionnaires locaux afin de maintenir des espaces ouverts pour une meilleure visibilité des formes volcaniques. Tout l’enjeu actuel est de trouver un juste équilibre entre forêt et agriculture pour maintenir l’ouverture des espaces.

Volcans d'Auvergne

Emission "C'est pas sorcier" 22 juin 2016

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 25 avril 2020