Un phénomène géologique nommé relief inversé

La Montagne de la Serre fait partie intégrante du Bien inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco aux côtés de la Chaîne des Puys et de la faille de la Limagne. Le promeneur y croise tour à tour des espaces cultivés, ou bien laissés en friches, vestiges d’anciennes cultures en terrasse, des zones boisées sur ses flancs et des pelouses.

Montagne de la Serre

Caractéristiques

Relief inversé

Située au Sud-Est de la Chaîne des Puys, Longue de 10 km et culminant à 1 000 m d’altitude, la montagne de la Serre est un exemple de ce que l’on nomme un relief inversé.

Un phénomène géologique terrestre qui façonne la planète Terre

Elle fait partie intégrante du Bien inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco aux côtés de la Chaîne des Puys et de la faille de la Limagne.

La Montagne de la Serre est remarquable dans le sens où sa formation complexe est représentative des grands phénomènes géologiques terrestres qui façonnent la planète Terre : les grands mouvements de sédimentation, les cassures continentales, le soulèvement de la croûte terrestre, volcanisme et érosion.

Formation de la Montagne de la Serre

Etape 1

Vers 5 Ma

La phase de sédimentation est terminée, le fossé de la Limagne formé par la rupture du continent est comblé de sédiments arrivant à la même hauteur que le plateau.

Etape 2

Vers 4 – 3 Ma

Une coulée de lave se répand sur le plateau, puis se déverse dans le fond d’une vallée présente sur les sédiments. Cette coulée repose d’un côté et de l’autre de la faille sur le plateau des Dômes (partie rouge) et sur les sédiments (partie jaune).

Etape 3

Vers 3 – 1 Ma

Le socle et les sédiments se soulèvent ensemble, provoquant alors un processus d’érosion intense.

Etape 4

Le relief inversé

Les sédiments autour de la coulée, plus tendres, ont disparu, à cause de l'érosion. La lave, plus solide forme un toit résistant qui préserve à la fois la coulée et les sédiments situés en-dessous. Elle surplombe maintenant le paysage. C'est le relief inversé.

Aujourd'hui, un plateau riche d'une grande variété de milieux naturels

Aujourd’hui la Montagne de la Serre est un plateau qui présente une variété de milieux naturels intéressante qui en fait toute sa richesse.
Le promeneur croise tour à tour des espaces cultivés, ou laissés en friches, vestiges d’anciennes cultures en terrasse, des zones boisées sur ses flancs et des pelouses. L’aspect général de ce relief reste un coteau sec parsemé de cailloux en pierres sèches.

C'est ici qu'on observe les oiseaux.

Milan royal

Site majeur de la LPO pour l’observation des oiseaux

La Montagne de la Serre constitue un site majeur pour l’observation des oiseaux. La diversité de ses habitats naturels (espaces cultivés, laissés en friches, boisés sur ces flancs ou encore ses pelouses) attirent une grande variété d’espèces ; des rapaces ou encore des passereaux moins communs fréquentent notamment ces lieux.

Ce promontoire naturel sur la plaine de la Limagne constitue un poste d’observation privilégié pour les oiseaux migrateurs de passage dans ce couloir.

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 08 novembre 2019